Bonjour Sylvain Runberg, c’est un plaisir que de savoir que vous allez venir dédicacer dans nos librairies en compagnie de Grun. Mais quelques questions avant tout.

Nous vous connaissons scénariste d’heroic fantasy et de polars « scandinaves », ainsi que dans un autre registre, celui de la science-fiction. D’où vous viennent vos idées ?

Bonjour, c’est avec plaisir.  Mon imaginaire représente mes goûts de lecteur, variés. Ce que j’apprécie dans la science-fiction, c’est de pouvoir imaginer un futur probable tout en insérant du réel. Avec On Mars_, j’ai voulu traiter deux thèmes en particulier : l’exploration spatiale et les peines de prison.

Comment vous êtes-vous documenté sur le milieu carcéral ?
J’ai beaucoup discuté avec des intervenants en prison et j’ai eu la chance de rencontrer le sociologue Laurent Bonelli qui m’a donné pas mal de clés sur ce milieu. À partir de là, j’ai imaginé ce récit avec une ancienne membre des forces de l’ordre qui tente de rester en vie et de vivre avec ses convictions et sa morale.

En lisant le premier Tome, j’y ai trouvé une similarité avec ce que l’Angleterre avait réalisé en Australie, est ce voulu ? Et cet aspect religieux?
On peut faire un lien avec l’histoire de  l’Australie, c’est certain, mais c’est surtout du bagne de Cayenne que sont venues mes références au départ. Dans On Mars_, les prisonniers qui sont condamnés à une peine d’au moins 5 ans sont envoyés sur la planète rouge pour y travailler et créer de nouvelles colonies. Quant à l’aspect religieux, c’est une source inépuisable, et qui est souvent présente dans le milieu carcéral. Mais ici, on pourrait plutôt parler de secte selon les différentes analyses et caractéristiques de ladite religion.

Est-ce vous qui avez voulu travailler avec Grun ou l’inverse?
Voilà une question très intéressante. Sur cette série de 3 tomes, je n’ai pas travaillé comme d’habitude. C’est lors d’une discussion entre Grun et Daniel Maghen que ce premier a demandé à notre éditeur s’il était possible de travailler avec moi, avec une envie de faire une histoire basée sur la conquête spatiale et Mars. Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois pour établir les bases de l’histoire et j’ai enfin écrit le scénario que vous connaissez pour l’instant. Et c’est une très belle aventure.

– Une interview d’Yves (Slumberland Uccle)

Merci beaucoup pour cet échange et rendez-vous le 23 mars de 11h à 13h au Slumberland d’Uccle et de 16h à 18h au Slumberland de Louvain-la-Neuve.