Trois quadras, anciens membres du groupe de rock Tricky Fingers, retrouvent Sandro, leur ancien leader, perdu de vue depuis des années. C’est l’occasion pour eux de faire le point sur leurs carrières, leurs vies, leurs femmes…

Quand l’auteur de Titeuf décide de raconter Une Histoire d’Hommes, il opère tout d’abord un virage graphique.
Pas question de dessins façon « gros nez » dans cet album, qui ne s’embarrasse pas de couleurs « flashy » non plus : le ton est à la sobriété.
Si, dans un premier temps, le lecteur essaie de repérer les « tics » de Zep, il oublie bien vite le dessinateur pour se concentrer sur ce récit doux-amer, cette histoire de mecs, donc, dans laquelle il faut parfois chercher la femme.

Illusions perdues, passage à l’âge adulte, mort, amitiés (trahies ou pas), amours, espoirs… sont autant de thèmes traités avec justesse, mélancolie, mais aussi humour, dans cette BD à découvrir et à transmettre, qui donne envie
que Zep, sans pour autant délaisser son garçonnet à mèche blonde fétiche, nous livre plus régulièrement des œuvres de la même trempe !

Si vous avez aimé, lisez aussi :
Petites Éclipses chez Casterman
Une Petite Tentation chez Vents d’Ouest
Le Combat Ordinaire chez Dargaud

par Nicolas – BD-World Mons