Apparu suite à d’obscures expériences nazies à la fin de la seconde guerre mondiale, Hellboy est un démon attaché au service de l’Humanité. Parcourant le monde à la recherche d’événements surnaturels, il met ses capacités hors du commun pour résoudre et combattre tous types d’émanations « maléfiques ».
Son passé le rattrape, une fois de plus, pour le mener vers son destin, inéluctable, fatal et, forcément, infernal.

Depuis douze albums, Mike Mignola nous transporte à travers les mythes et légendes, les croyances et les mythologies avec un évident plaisir. Il achève, ici, un cycle où son (anti-)héros devra livrer le combat le plus difficile et important de son existence. Maniant avec brio le second degré, les dialogues incisifs et les scènes d’actions épiques qui font le succès de la série, il clôture magistralement toutes les questions laissées en suspens depuis le premier volume.

Parfaitement servi par Duncan Fegredo au dessin, ce dernier opus propose un final homérique digne des plus grands récits fantastiques…

Si vous avez aimé, lisez aussi :
B.P.R.D. chez Delcourt
Okko chez Delcourt
Arawn chez Soleil

par Quentin – BD-World Wavre