IL FAUT FLINGER RAMIREZ
par Nicolas Petrimaux
GLENAT, MAI 2018

 

 

Furieux que leur mixer soit tombé en panne, Polo et Raymond, deux truands, rentrent dans le SAV de la Robotop.
Là, ils sont surpris de tomber sur un certain Ramirez ; pas une minute à perdre, il faut prévenir le Boss.
Tout concorde : le blaze, la moustache et la tache de naissance sur le visage… et pourtant, s’agit-il bien de lui ?
Parce que Ramirez s’appelle en fait Jacques et dans la boîte,il est réputé pour être un réparateur d’aspirateur de génie,
y a pas meilleur que lui (et en plus, il est muet).
Alors méprise totale ou bonne planque pour un type dangereux ?
L’album fourmille de détails croustillants à débusquer.